Accès aux lieux publics

Le refus de prestations destinées à l'usage public

L'art. 261bis al. 5 CP condamne celui qui aura refusé à une personne ou à un groupe de personnes, en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse, une prestation destinée à l'usage public.

Le contenu ou le caractère de la prestation n'a pas d'importance dans la mesure où la prestation est destinée à l'usage du public et qu'elle est refusée à une personne ou un groupe de personnes sur la base de motifs racistes. Il faut comprendre comme prestation destinée à l'usage public l'accès aux piscines, cinémas, restaurants, discothèques, théâtres et magasins. Par contre, cette notion n'englobe pas l'accès au logement ou à un travail.

Les actes suivants ont été considérés par les tribunaux comme des refus de prestations au sens de l'art. 261bis al. 5 CP :

 

Commerce en général

Refus d'une prestation par un commerçant au motif qu'il ne fait pas affaire avec les étrangers (2010-016N).

 

Discothèque

Refus de laisser une personne entrer dans une discothèque à cause de sa couleur de peau (2008-020N).

 

Magasin d'habits

Demande à une personne noire de quitter un magasin d'habits en disant "I don't want people from your country" (2001-019N).

 

Restauration

Refus de servir des personnes noires dans un restaurant (1999-046N).

 

Nos coordonnées

« se respecter »
Caritas Suisse

Av. de Beauregard 10
1700 Fribourg

serespecter@caritas.ch

Nous trouver

 

Votre témoignage

Si vous ne souhaitez pas venir nous voir, le Service de consultation et prévention du racisme vous offre également la possibilité de déposer votre témoignage par écrit de manière anonyme ou nominale.

Témoigner

 

Documentations et ressources

Retrouvez dans cette rubrique divers documents, manuels, outils didactiques et rapports élaborés par "se respecter"


Documentations

 

Ils nous soutiennent