La protection des minorités nationales pendant cette période d'urgence

2 avril 2020
Image La protection des minorités nationales pendant cette période d'urgence

Au vu de la crise créée par la pandémie du coronavirus, les gens du voyage sont davantage touchés. Le manque des places disponibles se fait encore plus urgent et ce notamment pour les Yéniches fribourgeois.

Les gens du voyage sont cibles de discrimination depuis le XXe siècle. Protégés comme minorité nationale par la Confédération depuis 1998, la méfiance envers eux subsiste. Pourtant, ils sont des citoyens suisses et se trouvent sur helvétique depuis des centaines d’années. Actuellement, en Suisse, se trouvent 30 000 personnes d’origine yéniche et quelques centaines de Manouches (nommés Sinti en allemand). Il est estimé que seulement entre 2000 et 3000 d’Yéniches et Manouches ont un mode de vie itinérant.

Pour en savoir plus :

Voir l'article « Une place pour les Yéniches va de soi » publié le 20 mars 2020 par le quotidien fribourgeois La Liberté.

Voir l'article « Les Yéniches manquent de places » publié le 17 février 2020 par le quotidien fribourgeois La Liberté.


Nos coordonnées

« se respecter »
Caritas Suisse

Av. de Beauregard 10
1700 Fribourg

serespecter@caritas.ch

Nous trouver

 

Votre témoignage

Si vous ne souhaitez pas venir nous voir, le Service de consultation et prévention du racisme vous offre également la possibilité de déposer votre témoignage par écrit de manière anonyme ou nominale.

Témoigner

 

Documentations et ressources

Retrouvez dans cette rubrique divers documents, manuels, outils didactiques et rapports élaborés par "se respecter"


Documentations

 

Ils nous soutiennent